Accueil du site > Maquette > Robots > Gundam - Sword Strike

 Sword Strike Gundam - GAT-X 105          

Dates de réalisation : entre le 22 Août et 21 Septembre 2003.
Lieu d'achat : Boutique d'import japonais.
Prix constaté : Environ 35€.
Echelle : 1/100éme.
EditeurBandai Japon.
Dimensions : environ 18 cm.
Classement dans la liste de mes réalisations : N°2


Voici le ??????????????? de la série Gundam Seed (Sword Strike Gundam)


La boite.

Le Montage

Peintures utilisées :

- Peinture "Citadel Colour"
Black Chaos
White Skull
Blue Regal
Red Blood
Yellow Bad Moon
Chainmail
Metal Boltgun
- Bombe de peinture sous-couche Citadel blanche
Techniques employées :

- Sous-Couche sur grappes
- Peinture au pinceaux
- Lignes de structures au feutre noir






                1 - Sous-Couchage:

   
Toutes les grappes
 grappes peintes en sous-couche.

                2 - Les pieds:

 
J'ai rajouté des détails sous les pieds, comme j'ai vu sur une photo dans le magasine "hobby Japan"...
Parce que chui bête dés fois, je ne pense pas à imaginer autre chose que les couleurs sur les photos de la notice.
Mais bon, sous les pieds...çà ne sert pas à grand chose...à moins de sur-élever le robots...

Je fais plusieurs pièces à la fois, pour ne pas perdre de temps à attendre que çà sèche...
Je vous détaille les étapes :
- première couche de rouge
- deuxième couche de rouge
- assemblage des pièces rouge
- peinture chainmail autour des mini réacteurs
- peinture metal boltgun sur les bords interne des réacteurs
- crayon noir sur le fond des réacteurs
- surlignage noir
- peinture grise à l'arrière des pied (mélange noir et blanc)
- assemble avec la pièce blanche préalablement peinte (2 couches blanc + surlignage noir)
Compter aussi que malgré le fait que la peinture Citadel sèche vite (3min), je n'assemble pas avant quelques heures, car sinon, il y aurait quand même le risque d'avoir l'empreinte de mes doigts dans la peinture
 en pressant sur les pièces; et ensuite quelques retouche, genre si la colle à bavée...


                3 - Les jambes:

J'ai laissé les pièces grises de la couleur du plastique, donc sans les peindre, car vu le mélange
compliqué à réaliser et les surfaces importantes et parsemées à couvrir, j'aurai galèré sec pour obtenir
chaque fois la même couleur
à moins de tout faire d'un coup, mais c'est impossible.
En plus aux vues des articulations, certaines pièces se frottent légèrement et risquent , comme sur le Deatscythe (fait précédemment), de déteindre les unes sur les autres...
Choix qui m'a bien turlupiné donc , mais voilà c'est fait !!

       

 
Ces photos sont prises avant l'ébavurage de la colle exédente,
les retouches de peintures... et surlignage noir.
  
     
 
                4 - Les lignes de structures:


J'ai galèré grave pour mettre le surlignage.
En effet, il ne fallait pas remplir les trous, mais en dessiner les contours, très finement
J'ai dû recommencer je ne sais pas combien de fois !  

Heureusement, avec un chiffon humide, le feutre s'efface facilement si on s'y prend dans les minutes qui suivent,  sinon, un p'ti coup de peinture blanche...
J'ai rajouté le squelette des bras, les autres pièces étaient en cours de peinturage 

                5 - Les lignes de structures:

 
Ce n'est pas encore fini, même si çà en à l'air !
Il y a des retouches à faire, quelques surlignages sur la tête, et le fusil n'est pas peint.
Enfin, c'est le modèle Sword Strike, donc, il lui manque son épée de 15 mètres.

     

 

  Conclusion

    Pour cette deuxième maquette de robot géant, je suis resté sobre sur les techniques employées.
Ce qui me fait penser en la regardant maintenant que vraiment elle méritait mieux et j'ai honte à l'exhiber.     Les jointures sont moche et devraient être poncées, la peinture pas toujours bien diluée à laissé des traces de pinceaux, etc.
    Ces défauts de jeunesses mis à part, j'ai trouvé le travail agréable sur un robot vraiment bien fichu.   

- Visitez sa Galerie de photos




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP | squelette