Accueil du site > Maquette > Robots > Gundam - Deathscyte

Gundam Wing - Deathscythe         

Dates de réalisation : entre le 2 et 15 Août 2003.
Lieu d'achat : Grande surface.
Prix constaté : Environ 25€.
Echelle : 1/100éme.
EditeurBandai France.
Dimensions : environ 18 cm.
Classement dans la liste de mes réalisations : N°1


Voici le ????????? ...oops Gundam Deathscythe de la série GundamWing ... (C'est pas de ma faute, toutes les notices sont en japonais!)
Le premier dans lequel je m'investis vraiment.
Pourquoi peindre les Gundam de Bandai alors qu'ils sont en plastique coloré? La publicité télé vantant "sans peinture ni colle"...
Bah c'est tout nul les couleurs ^^; il manque plein de détails comme sur les pièces qui devraient être bicolore et en plus impossible d'appliquer le feutre pour surligner les traits, ce qui donne son âme au robot.


La boite.



Le Montage

Peintures utilisées :

- Peinture "Citadel Colour"
Black Chaos
White Skull
Blue Midnight
Yellow Golden
red Blood
- Bombe de peinture sous-couche Citadel blanche
Techniques employées :

- Sous-Couche sur les pièces
- Peinture au pinceaux
- Lignes de structures au feutre noir




                1 - Sous-Couchage:

Détacher les pièces en les coupant à la pince coupante d'électronicien,
puis ébavurer les résidus de plastique avec un cutter par exemple

 
Avant de commencer à peindre, je "dégraisse" les pièces en plastique en les lavant au liquide vaisselle
 avec une brosse à dents; Sinon la peinture accrocherait mal au plastique et coulerait comme sur une surface imperméabilisée. 
Ensuite j'applique une sous couche de blanc à la bombe Citadel.

                2 - Mise en couleur:


On peut maintenant peindre les pièces séparément de la couleur désirée, les pièces sont généralement d'une seule couleur sur les grands modèles de maquette, à quelques exceptions prés ... par contre sur les petits modèles, de nombreuses pièces sont bicolores voire plus...
Bref.. peindre toujours dans le même sens pour amortir le maximum de traces de pinceau... surtout sur les grandes surfaces.
Selon le pouvoir couvrant de la peinture, ou l'effet désiré... une 2éme couche voire 3éme peut-être nécessaire.

                3 - Assemblage:

   

      
Assembler les pièces au fur et à mesure en collant les pièces; le collage permettra une meilleure jointure entre les pièces et un meilleurs rendu.
Retoucher ensuite les jointures à la peinture, c'est encore mieux.

                4 - Les lignes de structures:

     
Faire attention à l'assemblage, et toujours essayer de prévoir s'il ne vaut mieux pas parfois
 faire le surlignage avant d'assembler, au risque d'être gêné par la suite...
J'ai utilisé un crayon feutre de 0.05mm pour cela.
Il suffit de suivre les légères cannelures sur les pièces...
Attention à pas trembler hein!

                5 - Le haut du corps:

     

   
Sur cette dernière vue, on voit qu'il manque encore le "sac à dos" du robot; sorte de jet pack intersidéral qu'il me faudra encore peindre avec un mélange.
Il repose sur la table un peu plus loin, ou devrais-je dire sur le sol, à 150m du gundam.
 
  Conclusion

    Pour une première maquette de robot, et malgré une technique basique, je suis plutôt satisfait du résultat, car il faut l'avouer, sans peinture c'est vraiment naze sinon!
Un détail dont je me suis aperçu :
        Les membres de couleurs différentes qui se touchent par frottement à cause des articulations "déteignent" les uns sur les autres, genre, des taches de bleu apparaissent sur le jaune au niveau des épaules, les jupettes de droite et gauche laissent des traces bleue sur les jambes ...

- Visitez sa Galerie de photos




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP | squelette